logo

Dernièrement

iauguration

Inauguration

5 novembre 2019
En ce matin du 19 mars 2012, veille du printemps, l'horreur s'est produite à l'école Ozar Hatorah par l'assassinat de trois enfants (Myriam Monsonego, 8 ans, Arié et Gabriel Sandler, 6 et 3 ans) ainsi qu'un professeur Jonathan Sandler, 30 ans.

C'est pour commémorer et ne pas oublier ces crimes affreux qu'une allée à leur Mémoire a été inaugurée ce 5 novembre, dans le jardin Michelet, par le Maire de Toulouse, en présence de Nicolas Sarkozy, Jean-Michel Blanquer et d'une assistance émue ; commémoration concrétisée par la plantation de quatre arbres.

 

commémo

Commémoration

Zakhor
Souvenons-nous de ce qui s'est passé au cours du siècle dernier : le massacre des Arméniens, la Shoah, le Rwanda, le Darfour.
Comme l'avait déclaré Hannah Arendt: "Un acte sans précédent peut créer un précédent pour l'avenir". Ce qui s'est produit peut donc se reproduire.
C'est pour ne pas oublier que le dernier dimanche d'avril est commémoré le souvenir de la déportation: soyons toujours vigilants.

Une cérémonie devant la crypte avait réuni les autorités et un public nombreux.

commemo

Commémoration

Souvenirs arméniens
Après 104 ans, se tenait, hier, la première commémoration officielle du génocide arménien de 1915: plus d'un million et demi d'Arméniens ont été assassinés sur ordre de Talaat Pacha; à ce jour, la Turquie n'a pas reconnu le génocide ! A l'approche du Yom HaShoah le 2 mai sachons que la Mémoire est essentielle, car ce qui s'est produit peut se reproduire. La cérémonie se tenait au Monuments aux Morts, en présence des autorités civiles et militaires, ainsi que du rabbin de l'ACIT, Doron Naïm, de la responsable de Yad Vashem Occitanie, Francine Théodore-Lévêque, des représentants du CRIF et du CRAN Conseil Représentatif des Associations Noires).
Après les discours et les dépôts de gerbes, l'assemblée s'est dirigée, en cortège, vers la place d'Arménie.

radio présence

Commémoration

Ne pas oublier et transmettre . . . .
Malgré le froid, la pluie et le vent, nous étions nombreux, ce matin, devant le Mémorial de la Shoah, pour commémorer le 74ème anniversaire de la libération du camp d' Auschwitz. Au-delà des autorités civiles, religieuses et académiques, les enfants étaient venus en nombre, avec leurs enseignants des écoles Simone Veil, Léo Férré, Orh Torah, l'ORT et le Gan Rachi. Après les quelques paroles d'usage, ce sont eux qui ont conduit la cérémonie par des chants, des lectures et des textes qu'ils avaient composés.

juifs de Toulouse

Les Juifs de Toulouse, état des lieux

Ce jeudi 24 novembre, dans le cadre des journées de la culture juive. Une table ronde réunissait les différents acteurs de la vie juive toulousaine, dont notre président, Patrick Laskar. Au-delà de l'état des lieux, il s'agit d'explorer les différentes pistes de manière à faire faire revenir le maximum des Juifs de la région, qui se sont éloignés du Judaïsme. Pour y parvenir, il s'avère nécessaire de renforcer la coopération des structures partenaires en mutualisant les moyens et de réfléchir à une meilleure adaptation du Judaïsme à l'évolution de la société. Avec de tels projets, le chantier fera l'objet de nombreuses rencontres.